5 Comments

  1. Arthur

    Encore un très bon article, facile à lire et qui (re)donne des pistes toujours intéressantes à explorer. Merci !

    • Merci ! N’hésitez pas à partager vos pistes aussi, car je ne prétends pas tout savoir et je suis certaine que cela peut intéresser d’autres lecteurs 😉

  2. Bonjour Céline !
    Merci pour cet article rempli de bonnes astuces.
    Le passage sur le travail mentale me semble être un des outils essentiel sans lequel les autres perdent de leur efficacité. En effet, il me semble que le fait de pratiquer en esprit en mobilisant un maximum de sens différents (la vue, l’ouïe, le toucher) permet de littéralement programmer la séquence et de l’assimiler et de grandement progresser dans la pratique. Ce travail fixe le cap, précise la cible alors que les autres outils servent à mieux l’atteindre. Qu’en penses-tu ? Bien à toi, Roman

    • Je vois surtout que tu as fais de la PNL ! Et c’est sans doute un de nos points communs. Ravie de découvrir ton blog. Nous aurons certainement l’occasion d’échanger de nombreuses fois.

  3. Oui, bien vu, j’ai fais de la PNL. Mais ce sont des apports scientifiques qui ont fini de me convaincre quand à la puissance de la visualisation. En effet, comme tu dois sans doute le savoir, dans les processus de visualisation, l’implication du cortex préfrontale, zone qui gère entre autre l’organisation et la programmation de séquences motrices ou autres, est très claire.

    Oui avec grand plaisir pour rééchanger !

    Excellente continuation 😉

    Roman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.