3 Comments

  1. Je suis sûre d’une chose c’est que il y n’y pas de hasard dans une rencontre.Quand elle arrive c’est que notre destin en est ainsi à nous d’en saisir le sens et de rendre hommage à la vie qui nous permet de réaliser l’importance de l’ouverture universelle, de l’échange et de la transmission .En ce sens j’ai croisé sur mon chemin de vie il y a quelques mois Quentin 1m85 de vie et d’enthousiasme, bientôt 17 ans un petit diable avec un visage d’ange dévoré par l’ennui ,avec lui des copains tout aussi désoeuvrés. Mais c’était sans compter sur la magie de la musique spectateur de nos activité à un moment donné il s’empare du fifre,puis du hautbois d’abord pour agacer et imiter ma fille Léa.
    Linattendu c’est qu’en quelques semaines contaminé lui aussi, voilà que nous découvrons de ce garçon qu’il est spécialement doué.
    Quand à lui la découverte de la musique l’éloigne de l’ennui et un sourire dessiné sur son visage l’llumine tant il est heureux de se découvrir une passion.
    Dans quelques temps nous inviterons ses parents il a un message pour eux ne me regarde plus maman mais écoute moi ferme les yeux et écoute par le son de mon instrument combien à présent je suis serein ,j’ai trouvé un sens à ma vie .
    Je ne brode pas une histoire ,il y a cinq ans à 55 ans le hasard ma poussé dans cette association et j’ai un deuxième souffle d’énergie ,c’est en ce sens que je vous confie ce passage de la vie commune mais magique.

    La pratique de la musique est une belle aventure.
    Nadege Latorre Eps Guilhaumon

  2. Je n’ai jamais joué dans un carnaval, mais j’ai toujours trouvé ça impressionnant. Pour moi, c’est au même niveau qu’un orchestre car toute la richesse et la complexité qu’il y a, c’est quelque chose!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *